Comment bien choisir son sac de couchage

Comment bien choisir son sac de couchage

Camping n’est pas synonyme d’inconfort. Pour passer une bonne nuit à la belle étoile ou dans une tente, il est essentiel de choisir un sac de couchage adapté aux conditions du camping ou bivouac. Nous vous aidons à y voir plus clair en prenant en compte les différents critères ci-dessous.

1/ La température extérieure

Bien choisir son duvet passe tout d’abord par le choix d’un sac qui vous tiendra suffisamment chaud en fonction de la température de l’endroit où vous décidez de camper. Nul besoin de vous couvrir de plusieurs couches de vêtements et de prévoir gants, bonnet ou autre accessoire pour vous tenir chaud si vous choisissez un sac couchage adapté. Pour cela, il faut prendre en compte l’indice de température indiqué sur le sac et qui sera conforme à la norme EN13537 :

  •   Température de confort : température autour de laquelle vous pouvez dormir confortablement, le corps détendu et relâché. C’est la référence qu’il faut regarder en premier, en prenant en compte l’altitude, la température qui chute la nuit, le froid, l’humidité, la fatigue, qui peuvent modifier le froid ressenti

  •   Température limite de confort : cette référence donne les indices de températures encore acceptables pour le corps, en dormant recroquevillé et les bras le long du corps pour maintenir la chaleur
  •   Température extrême : le sac de couchage permet de dormir dans certaines conditions extrêmes mais attention au risque d’hypothermie

Pour le camping en hiver ou dans les régions froides, tournez-vous vers un sac de couchage grand froid. Pour les nuits d’été ou régions chaudes ou tropicales, optez plutôt pour un sac de couchage léger, fin, qui pourra aussi servir de couverture d’appoint à la maison.

2/ La matière du sac de couchage

On parle ici du garnissage à l’intérieur du sac. Il existe 2 types de garnissages : synthétique ou duvet à plume d’oie ou de canard. L’avantage du garnissage synthétique réside dans sa capacité à sécher rapidement et évacuer l’humidité et la transpiration plus facilement que le ferait le duvet. Le prix est également moins cher. L’inconvénient sera le poids, plus lourd qu’un duvet.

Le duvet à plumes, quant à lui, est plus léger, plus compressible et donc plus compact et facile à transporter. Il est aussi respirant et isole bien du froid, il sera aussi plus confortable. Cependant, ce dernier ne résiste pas bien à l’humidité, à éviter donc dans les conditions humides.

3 / La forme du sac de couchage

On retrouve deux formes de sacs : le type sarcophage (ou momie), qui est plus large aux épaules et plus étroit au niveau des pieds. L’autre type est rectangulaire et offre une ouverture intégrale qui permet d’utiliser le duvet camping comme une couverture classique.

Le sac de couchage sarcophage est plus indiqué pour les températures froides et la randonnée ou le trekking, en isolant bien au niveau des pieds et comporte aussi une sorte de capuche au niveau de la tête pour isoler entièrement du froid. L’ouverture est partielle sur le côté.

Le sac de couchage rectangulaire est plus large, plus spacieux et s’ouvre soit partiellement, soit entièrement et peut s’utiliser comme une couverture. Ce dernier est plus large donc plus confortable mais moins isolant. Certains modèles permettent de combiner deux sacs de couchage rectangulaires, idéal pour dormir à deux.

4 / Le poids du sac de couchage

Autre critère important, surtout lorsque vous faites de la randonnée ou du trekking et que vous devez transporter votre sac de couchage dans votre sac à dos. Pour un poids moindre, privilégiez un duvet ultra light qui sera léger en poids, mais vérifiez toujours la température conseillée.

Comme précisé plus haut, un duvet camping sera toujours plus léger qu’un sac de couchage synthétique.

5 / Conseils pour entretenir et ranger votre sac de couchage

Pensez à bien aérer votre sac de couchage avant de le replier après chaque utilisation, pour éviter les mauvaises odeurs et la moisissure due à l’humidité ou la transpiration.

Les sacs de couchage peuvent être lavés, pour cela il faut vous référer à l’étiquette sur le vôtre, et si c’est le cas, respectez les instructions de lavage (température, à la main, …)

Il est également conseillé d’éviter de plier toujours de la même manière son sac afin de garder un bonne répartition du garnissage. Pour éviter de casser les fibres du garnissage, le mieux est de ranger le sac en le bourrant tel quel dans sa housse de transport.

 6 / Les accessoires complémentaires pour encore plus de confort  

Enfin, pour améliorer encore plus votre confort, vous pouvez ajouter des accessoires comme un coussin gonflable, un matelas gonflable, une moustiquaire, un tapis de sol.

Pour gagner en température, vous pouvez aussi compléter votre sac de couchage avec un drap de sac ou sursac de couchage qui permet de gagner jusqu’à 3 à  5 degrés supplémentaires. Certains sont étanches et s’enfilent par dessus le duvet pour protéger de l’humidité et du froid. Les draps de sac sont plutôt destinés à l’intérieur du sac de couchage, entre le sac et la peau, pour plus de confort et d’hygiène, d’autant plus qu’ils se lavent facilement.

Maintenant que vous avez toutes les clés pour choisir votre sac, regardez parmi notre offre de sac couchage pas cher, grand froid, technique, etc.

 

Posté le : 03/10/2022 133

Derniers commentaires

Pas de commentaire

Chercher sur le blog

Pas de produit

To be determined Livraison
0,00 € Total

Commander